Chez Aurum Monaco, on est très « low profile ». C’est donc ni vu ni connu que la société monégasque vient de boucler le chantier de la première raffinerie d’or de la Principauté ! 400 m2 de locaux hypersécurisés, au coeur d’un immeuble industriel, d’où sortiront prochainement les premiers lingots d’or made in Monaco !
Sur place, pour l’heure, pas de Picsou nageant dans le précieux métal ou de Louis de Funès s’assurant que le compte y est, mais des tests avant un début d’activité prévu fin d’été. De l’or raffiné dans un laboratoire aux airs de Fort Knox, au point que la Brink’s, partenaire de la société Aurum pour le fret comme la sécurisation des lieux, ait installé un bureau à demeure.
Il faut dire aussi que l’or de Monaco attise toutes les curiosités, à commencer par son modèle de production résolument éthique et garanti éco-responsable.